Il était une foi…


(Vous m’excuserez pour le jeu de mot foireux du titre de ce billet, merci !)
(Pour la peine, ce billet sera truffé de teckels, de corgis et de chatons mignons. Histoire de contrebalancer mon énervement.)
chat10S’il y a un sujet qui divise sur le net, à peu près autant que la politique, c’est bien la religion. Remarquez, religion et politique, c’est un peu pareil…
Je ne suis pas croyante. Ma famille n’est pas du tout pratiquante catholique même s’ils tiennent, pour une raison que je ne m’explique pas, au sacrement du baptême ou du mariage. J’ai donc été baptisée, et à 6 ans, j’ai dû m’infliger le catéchisme pendant 10 ans. M’infliger parce que c’était chiant, devoir remplir des petits cahiers d’exercices en plus de ceux de l’école pour raconter n’importe quoi… C’est devenu nettement plus sympa quand j’ai changé d’aumônerie et retrouvé toutes les copines du collège. Adieu les cahiers d’exercices, place aux discussions sur des textes, et surtout aux récré bien fun !! Puis première communion, pour suivre le mouvement (et choper les cadeaux, soyons honnêtes).
J’ai ensuite commencé à me dire que tout ça était bien hypocrite et insultant de ma part puisque je n’y croyais pas le moins du monde. C’est là que j’ai commencé à m’éloigner. Aidée par les dangereux discours du Vatican sur le préservatif, les guerres de religion passées et en cours, les dogmes aveugles et méprisants d’un dieu au visage beaucoup trop bassement humain, dont les fidèles avaient vite oublié le commandement « tu ne commettras pas de meurtres » (en même temps, vu toutes les horreurs assumées dans le Lévitique, sans compter la prise de Jéricho par Josué dont chaque habitant, homme, femme, enfant, animal, devait être exterminé… pour la religion d’amour, on repassera !)…
chat11Puis je me suis découverte homo. Et là, forcément, il n’y a plus eu de retour en arrière possible.
Je ne souhaite pas me faire une place dans une Église qui légitime le rejet des LGBT, nourrit les rangs de la manip pour tous, des commandos anti-avortement, de groupuscules fanatiques à la Civitas, méprise les femmes et sert d’excuse à la haine de beaucoup.
Je plains sincèrement les LGBT croyants qui doivent parvenir à faire la part des choses entre l’amour infini prôné par Jésus et la haine absolue qui parsèment les prêches de tant de messes. Je ne doute pas qu’il y ait de nombreux croyants, dans toutes les religions, qui ne sont pas d’accord avec les dogmes de haine et de rejet que d’autres vont agiter constamment.
Je n’ai pour ma part aucun problème avec quelqu’un ayant la foi, à partir du moment où cela n’est pas utilisé pour légitimer l’aveuglement et le rejet du droit de chacun de décider de sa vie. Je n’ai également aucun souci avec celles et ceux qui sont contre l’avortement PERSONNELLEMENT à partir du moment où elles/ils ne souhaitent pas pour autant empêcher toute personne enceinte à pouvoir y avoir droit, dans de bonnes conditions.
rachel01Mais face à ceux qui vont donner un sens à leur vie en se plongeant sans aucun recul dans des écritures d’il y a 3000 ans, se donner de nobles causes (protéger la vie, les enfants, la famille, etc.) pour excuser leur haine, leur violence, leur intolérance, leur fermeture d’esprit, leur incapacité à accepter qu’autrui ait son libre arbitre et son esprit critique sans avoir besoin de se faire dicter ses pensées et ses décisions par une loi divine (écrite uniquement par des hommes, dois-je le rappeler, Dieu n’a pas pris son petit stylo pour pondre la Bible, hein)… je vais avoir nettement plus de mal.
Quand je lis qu’un évêque suisse a écrit un prêche pour rappeler la condamnation à mort des homosexuels par son dieu (et qui s’excuse en disant que personne n’a pu relire son papier pour lui dire que ça risquait de poser problème, haha !!), quand je vois un commando de 3 individus anti-IVG qui vont harceler des femmes au Planning familial pour ensuite commencer une petite prière de rue avec de jolis chapelets dans les mains, quand je rage devant l’instrumentalisation hypocrite du concept de laïcité pour emmerder majoritairement les musulmans (et surtout les femmes) parce que « oulàlà une femme voilée ou un menu sans porc ça va détruire la civilisation » alors que je ne vois pas ces mêmes personnes se braquer contre les fêtes de Noël ou le poisson le vendredi, ou quand j’entends parler de la « Filiale supplique » signée par plus de 460 000 charmants catholiques qui demande à ce que le Pape condamne ouvertement les unions homosexuelles (qui je le rappelle sont civiles donc bon, leur avis…) parce que bon, c’est vrai que jusqu’à présent l’Eglise a été tellement cool sur la question… ça a nettement tendance à me foutre en rogne.
teckel02Et si on ajoute les multiples raclures qui vont débouler sur les réseaux sociaux pour se réjouir de violences homophobes (combien de « elle l’avait bien cherché » face au meurtre ignoble de Shira Banki à la Pride de Jérusalem) ou nous balancer des « mais les homo c’est contre nature et c’est écrit dans la Bible d’abord ! » et autres anti-dgenders qui ne savent même pas de quoi ils causent avec leur « théorie du genre » qui va couper les pénis des petits garçons et les obliger à jouer à la dînette, vous m’excuserez d’être en colère et d’avoir envie de hurler face à tant de bêtise, d’ignorance, d’irresponsabilité, de mépris de la part de dominants qui se hurlent victimes du « politiquement correct ». Ce terme désignant pour eux en fait la plus grande difficulté actuelle à hurler des horreurs racistes, sexistes, LGBTphobes sans avoir quelqu’un qui ose leur répondre qu’ils racontent des saloperies. Eh oui, désormais vous aurez quelqu’un en face, un contradicteur qui n’hésitera plus à vous foutre le nez dans votre merde haineuse. Eh oui, ça fait mal ! Et c’est tant mieux ! Cela n’empêche aucun réac de la ramener pour autant…
corgi01Vous ne lâchez rien ? Nous non plus ! Les femmes que vous infériorisez et limitez à leur fonction procréatrice, les LGBT que vous condamnez à mort, à la damnation éternelle (comme s’il y avait besoin d’attendre la mort pour connaitre l’enfer… L’être humain se débrouille très bien pour créer l’enfer sur terre tous les jours !), les non blancs que vous n’avez eu à une époque pas si lointaine aucun scrupule à traiter en animaux sans âme… toutes ces haines que vous agitez et nourrissez depuis des siècles pour mieux contrôler un monde que vous voulez dominer en vous octroyant les droits divins, je ne les accepte pas.

Et je n’ai pas besoin d’un livre saint et de rabâchages de métaphores librement interprétables comme ça vous arrange pour avoir foi en quelque chose qui m’appartient entièrement, avec une vie spirituelle active, et des principes de bienveillance, d’ouverture, de fraternité, de solidarité, de respect et de dignité envers mon prochain.
Mais qu’on ne me demande pas de tolérer une foi qui aveugle, juge et condamne, mettant au dessus de tout une loi divine qui veut contrôler la vie des femmes et nier le droit d’existence d’individus qui souhaitent juste faire reconnaître leur amour. C’est très simple.

just_chillin____by_shiniez-d4y8v62

Et une petite image de Sunstone pour finir sur du positif !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s