Un papa, une maman…


tweet01
A ceux et celles qui nous balancent encore et toujours l’imbécile “un papa, une maman”, pleurant à chaudes larmes (de crocodile) sur ces pauvres enfants qui se voient “privés de leur papa ou de leur maman”…
1) La majorité des familles homoparentales ont des enfants de précédentes unions, souvent hétérosexuelles. Donc ces enfants ont une maman, un papa et des parents EN PLUS. C’est quoi le problème déjà ?
2) Pour les familles homoparentales ayant eu des enfants par PMA ou GPA (à l’étranger, forcément, puisque c’est pour le moment interdit en France) : qu’est-ce qui vous gêne tant ?
– Que les enfants ne soient pas élevés par leurs géniteurs ? Arrêtons alors tout de suite les divorces, les familles recomposées et les adoptions ! Et arrêtons aussi la mort, qui emporte parfois le/la ou les géniteurs… Oups…
– Que les enfants n’aient pas un parent mâle et un parent femelle ? Il a déjà été maintes fois prouvé que le côté paternel ou maternel n’était pas spécialement lié au genre des parents. On a tous en nous des parts masculines et féminines, ou tout simplement des facettes différentes qui ont simplement été identifiées comme “masculines” ou “féminines” par nos codes sociaux au fil des siècles. Un exemple tout bête, on associe aujourd’hui le bleu aux garçons alors qu’au début du XXe siècle, c’était la couleur des petites filles parce que le rose “une couleur plus affirmée et forte, va mieux aux garçons “ (article référent). Oui la société fait évoluer ses codes en permanence, big news !!
Une femme pourra donc parfaitement remplir le rôle “paternel” là où sa compagne sera plus considérée comme la mère. Aucun problème. Que je sache, les pères n’utilisent pas leur pénis pour élever leurs mômes (enfin, s’ils le font, il y a un GROS GROS problème !!).
Et oui, un mec est parfaitement capable de changer une couche. Sisi, j’vous jure, je l’ai déjà vu de mes propres yeux !!
(Tous les hommes n’ont pas de pénis, je sais, mais n’allons pas trop vite en besogne, on va les perdre en route sinon :))

Qui plus est, croyez-vous vraiment que ces enfants élevés par deux femmes ou deux hommes ne sont JAMAIS mis en relation avec des personnes de l’autre genre ? Les oncles, tantes, cousins/cousines, frères/sœurs, grands-parents, ami.e.s, professeurs, etc. Des référents masculins et féminins, ils vont en côtoyer une tripotée durant toute leur enfance, ce n’est absolument pas un problème. En tout cas, pas plus un problème que dans la majorité des familles de tout type, qui ont toutes leurs petites difficultés du quotidien. La vie, quoi.
Enfin si, il y a un problème : ces enfants vont sans doute être nettement plus tolérants et respectueux des vies et choix des autres. Embêtant quand on parie sur la perpétuation d’une société de haine et de mépris de l’autre…

Petite note sur le contexte du tweet ci-dessus : il était en réponse à un tweet sur le saccage de l’exposition d’Olivier Ciappa à Toulouse, où des photos de couples homosexuels ou de familles homoparentales (notamment) ont été détruites. Sous-entendant donc que détruire cette expo, ce n’était pas bien grave face à ces « pauvres enfants victimes de méchants homo ». Pour l’auteur du tweet en question, ses propos n’avaient rien de violent. Ha ha. C’est vrai que remettre en cause la validité d’une famille, c’est sympa…
(Soit dit en passant, je ne suis pas particulièrement fan de cet artiste, et je trouve extrêmement réducteur de lier ce saccage au FN, comme si ce parti concentrait toute l’homophobie de notre paysage politique. Il suffit de voir qui a accepté l’invitation de la Manip pour tous durant la campagne de ces Régionales, Wauquiez et Pécresse en tête, promettant à tour de bras de combattre le mariage pour tous et de stopper les subventions aux associations LGBT. Les LGBTphobies ne connaissent aucune frontière, ni de pays, ni de parti politique…)
Bizarrement quand on tente de s’expliquer avec ces personnes adeptes du « 1 papa, 1 maman », leur raisonnement s’écroule rapidement. Elles n’ont aucune idée de quoi elles causent, restent juste bornées sur « faut qu’ils connaissent leur papa et leur maman », ce qui ne veut juste absolument rien dire, n’ont aucun argument, ne se sont absolument pas renseignées, ne veulent pas se renseigner et savent juste recracher leur formule toute prête qui ne signifie rien… La discussion pourrait prêter à sourire face à de telles marionnettes vides, elle me désespère plutôt car elle démontre qu’il est facile de rendre quelqu’un violent dans ses propos à partir de rien…

Publicités

4 réflexions sur “Un papa, une maman…

  1. Je pense qu’il est très utile de dire et de répéter ce que tu dis ici, pour que les homophobes de tout bord ne soient pas les seuls à s’exprimer. A mon avis, il y a aussi un certain nombre de gens manipulateurs qui savent très bien qu’en instrumentalisant les enfants, ils attireront de leur côté des gens qui n’auront pas trop réfléchi à ces questions. Face à tout cela, il est effectivement important de s’exprimer même si la discussion a un côté désespérant.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article. Je suis certaine que l’homoparentalité est toujours aussi valable et « légitime » qu’une autre forme de parentalité mais grâce à toi, on a des arguments clairs et précis.
    Je vais donc essayer de garder en tête tes raisonnements, pour le jour où je tombe sur une personne aux idées arrêtées. C’est plus dur de convaincre la personne quand elle n’est sincèrement pas homophobe mais veut penser au bien de l’enfant, comme le dit Natth, mais pas impossible.

    J'aime

  3. (Tous les hommes n’ont pas de pénis, je sais, mais n’allons pas trop vite en besogne, on va les perdre en route sinon :))
    Ah oui, parce que là, si en plus on aborde les personnes trans, y risque d’y avoir des explosions de cerveaux à la pelle.
    … Quoique, c’est peut-être une solution. ¯\_(ツ)_/¯

    J'aime

  4. Les enfants ont surtout besoin de stabilité et d’amour, d’un cadre qui leur permet de se développer harmonieusement.
    Par exemple, comment peut-on ne pas considérer qu’un couple monoparental aimant fera sans le moindre doute possible un meilleur boulot d’éducation qu’un couple hétero qui se clashe la gueule tous les soirs ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s