Riverdale 1.01 Review


Sous la pression d’un vil fan de séries pourries caché sous l’innocente apparence d’un honnête père de famille, j’ai lancé le premier épisode de la série Riverdale sur Netflix. Pas de raison que vous ne souffriez pas avec moi !!

Riverdale, charmante petite bourgade états-unienne. Son lycée, ses boutiques, sa rivière, son diner avec ses fameux burgers et ses super oignons frits, son slogan pourri, ses gosses de riches, ses petits secrets, ses relations consanguines…

…et ses jumeaux diaboliques qui vont faire de la barque à 6h du mat un 4 juillet !!

Tout droit sortis de Twilight et des années 50, Sheryl et Jason Blossom partent donc faire une petite virée en barque. Mais…
… ils ont dû croiser un iceberg et Jason s’est noyé parce que sa bitch de sœur ne voulait pas de lui sur sa planche alors qu’il y avait largement de la place !!
Et Sheryl avait oublié de prendre un mascara waterproof. La vraie boulette.
Personne ne pouvait blairer ce bon vieux Jason mais la famille est riche alors tout le monde fait semblant d’en avoir quelque chose à faire.
A la rentrée, une nouvelle ingénue gosse de riche d’ancien riche arrive en ville !

A new bitch is in town !

Veronica revient avec sa mère dans la ville natale de cette dernière. Papa est en tôle pour détournement de fonds, Il va donc falloir se contenter de peu : un simple loft de 300m2 avec gardien privé, la ruine !

Rencontrons ensuite Betty qui croit encore qu’il n’y a que le mec qui peut faire le premier pas. Tu vas au devant de graves désillusions sur la vie, Betty !
Elle ne rêve que de son Archie d’amour depuis des années et espère bien que cette entrée sera celle de son premier orgasme !
Avec elle son pote Kevin, dont on sait d’office qu’il est gay puisque Betty n’a pas le moindre stress à se montrer en soutien-gorge devant lui.
Et aussi parce qu’il s’extasie devant les tablettes de chocolat nouvellement formées du fameux Archie, qui apparemment aime se saper pile devant sa fenêtre.

Cette pose est parfaitement naturelle, bien sûr !

Archie, Archie, Archie… Le mec insipide qui est devenu un beau gosse après un été sur des chantiers. En plus il fait du foot et écrit des chansons… La caricature du tombeur sensible mais pas trop !

Ce poseur !

Le mec va littéralement baver sur la nouvelle venue chercher ses burgers pendant que sa meilleure amie folle d’amour pour lui lui fait sa déclaration dont il n’a absolument rien à secouer. Archie, en plus d’être sans intérêt, t’es donc un gros mufle !

Le mec discret…

En même temps, quand on voit ses potes… on ne s’étonne pas !

Bonjour, c’est pour une caricature de mecs hétéro s’il vous plaît !

Mais on comprend vite que le petit Archie ne s’est pas contenté de couler du béton sur des chantiers cet été… Vu comme il mate la prof au look de dominatrix !

La discrétion du coup d’œil !!

Dans une coccinelle ??

T’as raison, Betty, continue de rêver à ton Archie, t’es SUPER bien partie…
Le lendemain, l’inévitable rencontre a lieu : le choc des bitches !!

Eh Veronica, ça te dirait d’intégrer le Bitches’ Club ?

Le Bitches’ Club (officiellement appelé River Vixen), c’est le club de cheerleaders, auquel Veronica et Betty postulent.
Après une petite danse à pompon qui n’a pas l’effet escompté sur l’impitoyable jury de bitches, rien de tel qu’un petit bisou pour le clou du spectacle !
(On fait ça chez les cheerleaders ? On s’inscrit où ??)

Mais c’est quoi le rapport avec du cheerleading ??

Pour le coup Cheryl la rouquine démoniaque ne voit pas le rapport non plus et refuse Betty tout en accueillant Veronica. C’est sans compter sur la riposte verbale de l’ex-bitchyqueen de NY qui lui sort ses quatre vérités.

Et ce n’est que le début…

Par une logique qui me dépasse, le fait de se faire toutes les deux haïr par la Reine des Enfers des pompons leur permet d’être recrutées. Ça promet une super ambiance dans l’équipe !

Vient le moment du bal de rentrée (mais ils font donc un bal pour TOUT ?), où Archie se retrouve avec deux partenaires, Betty et Veronica. En plus, il les lui faut toutes ! Donc, fort logiquement, il part dragouiller sa prof dominatrice.
Mais Betty, totalement aveugle, se lance quand même dans sa nouvelle déclaration, discrètement et subtilement encouragée par…

l’ex-bitch et le pote gay !

Elle se prend évidemment un gros râteau, sous les yeux ravis de la rouquine maléfique qui va donc remuer le couteau dans la plaie encore bien sanguinolente lors de sa petite fiesta privée d’après-bal. A la suite d’un des habituels jeux de teen shows, Veronica et Archie se retrouvent dans le placard de l’Amûûûûr et si elle essaie d’améliorer les chances de sa nouvelle BFF avec des questions toujours aussi subtiles, lui n’en a ouvertement rien à secouer.
Et les tablettes de chocolat abdominales font encore leur effet magique !!

Ah en fait, s’il a repoussé Betty, ce n’est pas par amour pour la dominatrice mais bien parce qu’il s’en fout…

Du côté des non-hétéros, Kevin va faire trempette avec la caricature de macho hétéro de l’équipe de foot qui s’avère évidemment être l’homo refoulé de la troupe.
Mais le plan cul sera remis à plus tard : ils tombent sur le cadavre du rouquin maléfique. Ça a tendance à couper un peu les envies…
Oups, Jason a un gros trou dans la tête. Quelque chose me dit qu’il ne s’est pas vraiment noyé…

Ce premier épisode donne de Riverdale cette étrange impression d’être un mix improbable entre Twilight…et Twin Peaks. Son éphèbe régulièrement torse nu et con comme un balais, sa rousse maléfique, ses grandes forêts brumeuses d’un côté, son mystérieux meurtre d’une célébrité de la ville, ses relations foireuses et un peu malsaines, ses petits secrets honteux de l’autre.
Et au milieu une Veronica ex-bitch de New-York, repentie et en quête d’un nouveau karma de gentille, qui n’a pas la langue dans sa poche et apporte donc un peu renouveau par son côté direct et franc.
C’est blindé de clichés et d’Archie irritants mais ça se laisse étonnamment regarder… En plus, il n’y a que 10 épisodes alors… On tentera sans doute l’épisode 2 !
Avec ou sans vous ?

Publicités

2 réflexions sur “Riverdale 1.01 Review

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s