Wynonna Earp 1.02 Review


On lance le deuxième épisode de Wynonna Earp.
Petit tour en boîte pour Wynonna. C’est rigolo, il n’y a que des femmes jeunes, blondes et blanches qui dansent, et plein de mecs autour qui matent…
Bien sûr, on se doute que Wynonna n’est pas là pour se déhancher sur la piste – en plus, elle est sobre donc ça ne risque pas… – mais en mission pour les Badges noirs.

Super, discrétion, c’est son deuxième prénom !

Mais tonton Dolls veut pas la laisser utiliser sa pétoire dans une boîte bondée…

Elle y retrouve Red, le Revenant entraperçu à la fin de l’épisode précédent. Ridicule mais ayant tendance à arracher les doigts des femmes qui osent l’approcher (on ne sait pas pourquoi d’ailleurs parce que bon…). Un mec charmant, à l’évidence…

« Avoir du doigté », définition (Désolée…)

Discrétion, son deuxième prénom… A moins que ce ne soit le troisième… ?

Une première mission à l’évidence parfaitement réussie pour l’agent Earp…

Résultats, Wynonna a été vue flinguant deux mecs et le Revenant s’est quand même barré. Une totale réussite.
Pendant ce temps, un agent de sécurité sert de casse-dalle à un nouveau méchant encapuchonné façon Seigneur Sith. Normal.
Au petit matin, notre fan de costumes d’époque vu dans l’épisode précédent fait connaissance avec ses nouveaux voisins.

Quelque chose me dit qu’on ne l’invitera pas à la fête des voisins de cette année…

Il tente néanmoins de sympathiser avec les voisins en question, dont les deux Revenants flingués par Wynonna en boîte, en se joignant à leur petit partie de belote… Mais qui est donc ce mystérieux personnage ? (TA-DA-DA !!)
Dolls consent à donner quelques leçons de tir à sa nouvelle « assistante ». Qui à l’évidence aime bien les armes vraiment discrètes.

Tout dépend de la notion de « marrant »…

Joyeux Noël, Wynonna !

L’inconnu au chapeau continue sa petite partie de cartes Pokemon avec ses nouveaux camarades et peut enfin rencontrer le Big Boss.

Un début de discussion tout à fait académique

Le Big Boss des Revenants avec son look de… euh…

N’oublions pas qu’on est à la base dans l’adaptation d’un comics, ce qui peut sans doute expliquer le look disons spécial des méchants. Au début, ça pique un peu…
Au Shorty’s, en plein déjeuner familial des Earp, Red le Revenant vient se la jouer loup solitaire. Wynonna n’a au final pas grand chose à faire pour qu’il s’élimine tout seul comme un grand. Exit le Revenant ridicule et con…

Vu comme ça, ça semble mal parti et puis finalement…

Wynonna : 2 – Revenants : 0

(Attention attention : ci-dessous scène culte qui m’a obligée à définitivement continuer la série.)
Dans la famille Earp, on aime les défis et on n’a pas peur de s’attaquer aux plus grands ennemis. Même quand il ne s’agit que d’une pompe à bières qui déconne.

Mais c’était une pompe à bières vraiment pas sympa !

Heureusement, les forces de l’ordre sont là pour secourir la veuve et l’orpheline (surtout si elles sont mignonnes et potentiellement intéressées)…

« Et que je mate sans AUCUN SCRUPULE ! »

L’officier Nicole Haught, nouvelle adjointe du shérif, se devait d’aller se présenter auprès de la si populaire Warverly Earp.
(Non bien sûr, cette rencontre était tout à fait désintéressée, qu’est-ce que vous allez vous imaginer ?)

Subtile et délicate, Nicole, bravo !!

Waverly s’étant ensuite joliment coincée dans ses fringues – spécialité des Earp, comme on le remarquera plus tard – Nicole se sent évidemment bien obligée de l’aider. C’est tellement gentil de sa part. Totalement désintéressé, là encore…

« Sinon, ça aurait été gênant. » Oui alors que là, pas du tout…

Champ, t’as pas les oreilles qui bourdonnent ?

C’est bien simple, la première fois que j’ai vu la scène (que je me suis repassé d’office trois ou quatre fois d’affilée), j’étais :

C’est la première fois que je vois dans une série une scène aussi explicite et assumée avec une femme montrant clairement, sans aucun doute possible, que l’autre lui plaît. L’autre qui s’en rend totalement compte vu qu’elle lui précise quand même qu’elle est déjà en couple (avec un « boy-man »). Les regards que Nicole lance à Waverly, le ton mi-moquer mi-séducteur qu’elle emploie, les mots qu’elle utilise. C’est explicite, assumé, direct, totalement naturel et ça fait un bien fou !!
(La scène en gif animés, qui ont explosé sur Tumblr très vite).
Là, j’ai compris que j’étais bien partie pour regarder toute la saison en trois jours.

Pendant ce temps-là, l’épisode continue et l’agent Dolls tente de communiquer avec la police locale : mépris, engueulades, condescendance, le grand classique entre agents fédéraux et locaux. La routine.
Hank, notre ami en costume fait également connaissance avec Waverly…

Mais qui a dit que Champ n’avait aucune qualité ? (Ah oui, moi…)

…tandis que Wynonna essaie d’impressionner son patron avec son incroyable maniement des armes.

Tout est dans le contrôle !

Mais tandis que les Earp s’installent dans leur nouveau quotidien, les Revenants commencent à s’organiser. Leur chef a peut-être un look discutable… mais pour le coup, il semble loin d’être aussi con que ses congénères. Ce n’est pas si courant pour un chef !
Il leur faut un humain pour faire diversion auprès de l’Héritière, et Hank n’attend justement que ça pour faire ses preuves. Le voilà en train de fouiller la chambre de Waverly, l’occasion d’entrapercevoir la véritable identité de notre homme. Oups… Wynonna le surprend mais on peut être l’Héritière et avoir des réflexes de merde.
Hank se retrouve à devoir engager un Revenant tueur à gages, sans qu’on ait pris la peine de lui expliquer les modalités de l’engagement…

Oui enfin, pour l’instant, Wynonna n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler une pointure dans sa catégorie…

Ah oui, il faut toujours lire ce qui est écrit en tout petits caractères en bas des contrats…

Finalement, c’est donc Waverly qui se retrouve la cible du Revenant tueur.
Waverly qui est en train justement de revisiter la demeure familiale avec sa sœur et on entraperçoit quelque chose quand elles tombent sur un souvenir d’enfance…

Pas simple d’être dans l’ombre de ses sœurs

Waverly avait 6 ans quand Willa a été enlevée, et Wynonna 12. Et on comprend assez vite qu’il n’y en avait que pour ses deux grandes sœurs et que la petite dernière n’existait pas…
Mais comme on est à Purgatory, il ne faut pas longtemps pour que les emmerdes reviennent. Comme par exemple la nuit qui tombe en plein jour juste sur la maison Earp. A priori ce qui a protégé le terrain pendant des décennies n’a plus cours depuis un bon moment…

Petit feu de camp improvisé pour se protéger des ombres…

Et Waverly comprend que son ami imaginaire de quand elle était gamine n’était peut-être pas…

Toujours se méfier d’un ami imaginaire qu’il s’appelle Bobo !! Qui te fait faire des trucs  qui vont juste aider à décimer ta famille !
Mais là, le plus urgent, c’est peut-être déjà de se débarrasser du méchant encapuchonné grotesque si bien décrit par Wynonna…

C’est un bon résumé du personnage, auquel j’ajouterais « avec les yeux qui clignotent ».

Les deux frangines emploient la meilleure tactique pour survivre : la fuite. Ce n’est pas très glorieux, surtout en pantalons de pyjamas mais ça permet de tenir quelques minutes de plus face à un Revenant meurtrier mais a priori pas des plus rapides…

C’est pas cool de mentir aux enfants, Bobo !

S’ensuit une mini-baston… qu’on va rapidement effacer de nos mémoires parce que c’est encore assez ridicule. A se demander pourquoi ce Revenant avait du succès en tant que tueur tant il est nase…

Je crois que c’est un subtil moyen pour dire « Y a personne pour m’aider, merde ?? »

Un autre Revenant essaie de… Je ne sais pas trop quoi d’ailleurs… et Wynonna le charge de passer un message à son chef qui pourrait se résumer à « Je vais te botter ton cul en moumoute ! ».

Sexiste en plus de ça !

Remarquons d’ailleurs que Wynonna arrive à être menaçante en pantalon de pyjama et pantoufles. Toutes ces petites notes d’auto-dérision me poilent particulièrement.

« Comment elle ose me toucher, la demie-portion ?? »

Waverly devient officiellement consultante pour les Badges Noirs, grâce à ses recherches sur les Revenants. Et Hank/Henry devient leur homme à tout faire sur le terrain des Earp même si elles savent que c’est lui qui a piqué ses affaires quelques heures plus tôt. C’est gentil de pas être rancunière…

Il y a un vrai problème avec les lance-flammes dans cette famille !

Si tu savais…

Et pendant ce temps, chez les Revenants, on en apprend un peu plus sur les motivations de chacun, et la punition qui attend ceux qui trahissent. Je ne vous le cache pas, c’est moyennement sympa…

Toujours se méfier d’un mec qui se fait appeler Bobo !

On retient de l’épisode :
– Ouf, plus de cascades foireuses (enfin, juste une)…
– On a encore quelques effets visuels inutiles, genre des ralentis (je hais les ralentis, c’est souvent tragiquement ridicule) mais ça va nettement mieux.
– C’était clairement un épisode où les personnages font connaissance et commencent à se lier.
– Les deux sœurs Earp recréent leur lien et c’est plutôt sympa, même si on sent qu’il y a quelques blessures encore ouvertes.
– Bobo, le Big Boss, a un look assez risible… mais l’acteur assure et dégage quelque chose de fort qui dépasse ça. Comme souvent les personnages de bad guy peuvent être très intéressants.
– Les Revenants sont coincés à Purgatory et en sortir pour le moment leur fait vivre une souffrance sans fin.
– Tim Rozon qui joue Henry en fait des caisses mais ça marche plutôt bien avec ce personnage totalement en décalage.
– Waverly a encore quelques côtés cruchouilles mais on commence à voir au delà de ça et son arrivée aux Badges noirs va permettre de la développer.
– Bien évidemment la scène de rencontre entre Waverly et Nicole. Peut-être anodine pour vous, tellement géniale pour moi…
On se retrouve pour l’épisode 3 !

Publicités

3 réflexions sur “Wynonna Earp 1.02 Review

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s