Wynonna Earp 1.04 Review


En avant pour Wynonna Earp, épisode 4.
Nous en étions restés au face-à-face entre Wynonna et Henry. Ce dernier venait de lui annoncer qu’il était plus connu sous le nom de Doc Holliday, le meilleur ami de Wyatt Earp, quelques 130 années auparavant. Tu ne fais pas ton âge, mec !
La jeune femme est évidemment sceptique. Elle n’est pas forcément toujours très futée mais il ne faudrait pas exagérer non plus. Il lui raconte alors sa dernière rencontre avec son illustre aïeul.

La grande forme…

Doc est alors rongé par la tuberculose et n’a plus apparemment que quelques jours à vivre. Wynonna n’étant a priori pas vraiment convaincue par cette émouvante histoire, Doc lui fait une petite démonstration de sa légendaire habileté un flingue à la main. Et il cabotine un max, comme d’habitude !
On apprend alors qu’il a passé un accord qui le libère des ravages du temps et de la maladie et le laisse continuer à vivre du moment qu’il évite les balles et les couteaux. Ce qui n’est sans doute pas le plus simple à Purgatory…

On passe ensuite à l’histoire de cet épisode proprement dit. Deux femmes se disputent. L’une implore le pardon de l’autre mais ne l’obtient pas. Vu sa réaction, elle voulait un peu plus qu’apaiser son âme tourmentée…

Miroir, mon beau miroir, qui va se faire zigouiller dans dix secondes ?

Une main armée d’un rasoir sort du miroir et on se doute qu’elle n’est pas là pour coiffer à domicile…
Qui dit macchabée dans une flaque de sang dit Badges noirs.

Hey, mais il y a donc plus de deux employés au bureau du shérif ??

On apprend au passage que Dolls a été en mission en Afghanistan. Ça doit être de là que lui vient son incroyable humour.
Wynonna reconnaît la victime, une ancienne « connaissance » du lycée.

Comme c’est étonnant !!

L’enquête commence et Waverly est mise à contribution pour trouver un des Revenants qui pourrait être le responsable. Elle propose un pasteur qui avait une fâcheuse tendance à tuer des femmes, du moins la sienne ainsi que son amante… et des prostituées, après avoir ardemment prêché contre toute la gente féminine.

Un mec charmant, en somme !

Wynonna en profite pour annoncer à sa sœur qui est vraiment Henry. Sauf qu’évidemment, elle le savais déjà. En fait, Wynonna va passer toute la saison à découvrir des secrets que seule elle ne savait pas, à tel point que ça en devient pratiquement une « private joke ».
Waverly lui explique alors que Doc a tenté de la tuer quand elle l’a suivi au camping de Bobo.

Wynonna est un peu surprotectrice quand il s’agit de sa petite sœur…

Cela lui permet au moins d’apprendre où pourrait se trouver ce fameux Revenant pasteur misogyne…
Petit tour donc chez Bobo où bien évidemment, Wynonna a envie de tout dézinguer.

Elle n’est pas sortable !!

Mais Bobo joue les personnes respectables, même s’il est entouré d’une petite troupe de bikers bien armés, et laisse le duo trouver son suspect, dont il suffit de suivre l’effluve pour le dénicher. Le bonhomme ne croit guère aux vertus de l’hygiène.

Quand je vous disais que ce mec était charmant !

Le bonhomme manquant autant de conversation que de jambes, il passe directement de la case « suspect » à celle de « pauvre type coincé dans sa tente puante ». Mais il y a peut-être un témoin du premier meurtre. La femme avec qui s’est disputée la victime. Encore une autre grande copine de Wynonna.

Une réunion des anciens élèves serait tellement sympa…

La fameuse Samantha explique que la victime lui a confessé être le chauffard qui a tué son père une dizaine d’années plus tôt. Pas le genre de révélation qu’elle a eu envie de pardonner…
Au Shorty’s, Doc découvre qu’il n’est pas très populaire et squatte alors la bouteille d’un pauvre bougre qui semble désespéré.

Se mettre Waverly à dos, c’est se mettre la ville à dos, Doc !

Le pauvre bougre en question a également quelques petites choses à se faire pardonner et n’y étant pas parvenu, le voilà face à son juge au rasoir…
Dolls et Wynonna sortent de leur entretien avec Samantha et l’Héritière explique qu’elle a aussi joué un rôle dans l’accident provoqué par la première victime. Rôle dont elle vient tout juste de prendre conscience… Allez, un poids en plus à porter pour Wynonna !!

Tu sembles souvent faire cet effet-là aux gens, Wynonna…

Une fois encore Mélanie Scrofano parvient à faire ressentir par un simple regard d’une tristesse absolue toute la culpabilité qu’elle se trimbale depuis quinze ans. J’aime vraiment beaucoup ce personnage, si grande gueule et si touchant…
Au Shorty’s, découverte du cadavre numéro 2…
Arrive le moment le plus terrifiant de l’épisode… voire de la saison entière !!

Dolls rit !

ON EST D’ACCORD !

Mais continuons notre enquête après cet aparté horrifique.
La femme de la deuxième victime a aussi des révélations à faire. Son mari, qui était l’agent de probation d’une jeune Wynonna délinquante, était surtout dealer et utilisait ses « protégés » comme livreurs. C’est d’ailleurs lors d’une de ces livraisons que Wynonna s’est faite gauler et a eu droit à son troisième séjour à l’ombre. Mais le Revenant au rasoir n’est toujours pas rassasié et est désormais passé à Madame. Lancement de l’opération « Recouvrons les miroirs même si ça ne sert à l’évidence à rien ». Car Madame a quelque chose à se faire pardonner par Wynonna…
Mais le pardon prend plus de dix secondes… Allez, hop, encore un paquet pour la morgue !
Et devinez qui est la prochaine cible de Razor-man ?

Oulà, ça va prendre du temps !!

Il va falloir un plan pour éviter que la série se termine au bout de quatre épisodes suite à la mort de son héroïne. Et vu que le plan en question est potentiellement foireux, il faut aussi que Wynonna tente de se faire pardonner par tous ceux qu’elle a pu blesser. En 90 minutes. Il va falloir courir, la liste est longue !

Mais Wynonna est nettement plus douée pour boire que pour se faire pardonner…

C’est un peu le problème, en fait…

Doc aide Waverly à mettre un nom sur Razor-Man et celle-ci fait également la démonstration qu’elle sait se faire respecter.

« Je fais 1m55 mais je sais gueuler aussi ! »

Dolls met en place un rituel et Wynonna découvre que sa petite sœur est super-balèse en langues mortes. Vive les cours par correspondance !
C’est aussi l’occasion de voir que Dolls a un passif avec certains démons. T’as des trucs à nous dire, Dolls mais on verra ça plus tard…
Wynonna propose une nouvelle idée. C’est vaseux mais on s’en fout, faut qu’on avance quand même !

Profite, Nonna, c’est pas si courant !

Cela les mène à un « lac » que j’appellerais plutôt un étang boueux où Razor-Man les attend.

Et une épilation gratuite pour Madame !

Mais qui est donc celle qui lui en veut le plus ?
Waverly, la petite dernière qui a grandi dans l’ombre de ses sœurs et qui pensait, en restant la seule Earp à Purgatory devenir enfin « quelqu’un »…

Mais qui a besoin de pardon quand on a le Peace Maker ?

Une petite discussion entre frangines s’impose une fois le Revenant renvoyé rôtir dans les flammes de l’Enfer.
Waverly espérait vraiment être celle qui ferait disparaître la malédiction des Earp. Puis la grande sœur indigne revient et devient d’office l’élue, sans rien avoir fait de valable pour ça. Il y a de quoi être un peu énervée…

Et comme toujours chez les Earp, c’est par l’alcool fort que tout se pardonne…

Petit à petit la relation entre les frangines Earp s’étoffe. Le personne de Waverly dépasse le stade de la gentille mignonne un peu nunuche et celui de Wynonna dévoile beaucoup de fragilités, de vulnérabilité et de générosité malgré un passé foireux.
L’épisode, plutôt bon, est également l’occasion de voir le EarpGang au quasi-complet dans l’action – Wynonna, Waverly, Doc et Dolls – ne manque plus que Nicole qu’on n’a pas du tout vue. Pas de Wayhaught donc mais les choses se creusent, s’approfondissent. Bobo, au delà de son personnage de méchant qui se la pète, dégage un sacré charisme et Doc, s’il cherche vengeance, a également ses blessures et ses fragilités…
Que nous réserve donc l’épisode 5 ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s