Wynonna Earp 1.07 Review


Les chose sérieuses commencent enfin réellement avec cet épisode 7 de la saison 1 de Wynonna Earp. On y va ?

Doc se fait un petit trip camping sauvage « retour à la nature » mais se fait interrompre par un Revenant puis par Wynonna qu’il envoie balader.

Pas moyen d’être tranquille !

Alors que monsieur Ronchon ronchonne, la Maréchal-Ferrant flippe.

En voilà une qui a bien regardé ses épisodes de Supernatural…

Cette femme défie le temps, les médecins la détestent : découvrez son secret !

Le petit problème des cercles de sel, c’est que ça se franchit assez facilement… Parce que, c’est bien mignon, mais si ton cercle ne te protège pas également de la magie d’une sorcière, c’est un peu sans intérêt…

Démonstration

Eh oui, tout le monde cherche quelque chose : la sorcière le crâne de son rejeton, Wynonna et Dolls l’identité du dernier des Sept ayant participé à l’attaque de la maison Earp voilà 15 ans.
Et pendant ce temps, Waverly remet les robes en plastique à la mode et danse en préparant une petite fiesta.

Festif !

Fest… oh quel joli objet de décoration pour une fête !

Doc fait son entrée, je doute qu’il ait été invité…

Ah ben au moins ton travail chez les Village People de l’ep précédent sert à quelque chose !

Waverly organise une petite fête pour les fiançailles d’une copine histoire de…

Voilà ! Une très bonne raison d’organiser une fête…

Le poids des Earp est lourd à porter et a tendance à te faire catégoriser du côté des personnes non-fréquentables depuis quelques décennies.
Dolls, lui, était parti chercher le dîner pour une soirée de travail avec Wynonna mais est obligé d’accepter une autre invitation.
Chez Waverly, la fête peut commencer !

Une fête à 3, waouh !

En même temps, elles ne sont que deux à avoir décommandé : le capital sympathie de Waverly ne compense pas suffisamment la terreur inspirée par la « Murder House » des Earp. Une fiesta à 5, ça montre quand même le nombre limité de copines qu’une femme pourtant lumineuse comme Waverly a pu se faire dans tout Purgatory.
Bande d’ingrates, vous ne la méritez pas !

Et comme dans toute soirée entre copines (j’imagine), on se balance… des vacheries.

Je la sens hyper bien, cette fête !
Au poste de police, Wynonna déprime sans Dolls et Nicole déprime de ne pas avoir été invitée à une certaine fête.

Oups, Waverly s’est bien gardé d’en parler à sa sœur !

La fête en question se passe super bien : Waverly comprend qu’elle ne sera sans doute pas demoiselle d’honneur comme prévu, et elle s’en prend plein la tête d’avoir largué Champ.
Un brave garçon bien indulgent d’accepter de sortir avec une Earp, quand même !

Steph, toujours le mot sympa pour les copines… (Oui l’arrêt sur image est particulièrement flatteur…)

Et pendant ce temps, Wynonna et Nicole copinent en picolant…

Je précise que là, Nicole parle des fesses de Wynonna.

Et là, de Waverly, avec beaucoup de sous-entendus…

Plus aveugle que toi, Wynonna, je crois que ça n’existe pas !

Retour aux affaires : Wynonna s’intéresse aux dernières victimes d’un tueur en ville.

Mais qui peut vouloir être copine avec cette $£*&§ de Steph ?

Heureusement qu’il y a Doc pour réconforter Waverly. Il y a comme une relation de grand frère – petite sœur qui se créé entre eux et c’est tellement mignon !
Bien évidemment, quelque chose va interrompre cette joyeuse fête. Un intrus dans la grange. Et vu que Purgatory n’est pas du tout un endroit qui craint, tout le monde flippe très vite au moindre bruit. Charmante campagne canadienne…
Mais c’est la Maréchal-Ferrant, mal en point, qui vient prévenir de l’arrivée imminente de la sorcière pour Waverly. Doc promet de fuir avec la jeune Earp plutôt que de se venger de Clootie mais on sait parfaitement que cette promesse ne sera pas tenue : trop de fureur chez Doc contenue depuis 100 ans pour qu’il écoute la voix de la raison.
Wynonna et Nicole se font elles de nouveaux amis à la morgue.

Pourquoi jalouser une fête quand on peut s’éclater à la morgue ?

Et comme dans toute morgue dans une série fantastique, on flippe au moindre bruit…
Chez Waverly, on s’amuse grave !

Combien de malheureux livreurs ont été pris pour des strip-teaseurs ?

Voilà pourquoi les strip-teaseurs ont des pantalons à scratch ! Moins sexy que ça, tu meurs…

Le truc, c’est qu’on a déjà vu ce fameux livreur au début de l’épisode… Et Waverly n’est pas dupe, cherchant déjà quelles armes elle a sous la main. Sans dec, vous connaissez beaucoup de livreurs qui passent à minuit ? Ils ont déjà du mal à passer en 9 et 18h…

Sans alcool, la fête est plus folle !

Et que serait une fête sans une partie de Marteau-Ciseaux-Papier ?

Ciseaux ! T’as perdu !

Dolls s’éclate de son côté avec sa chef. Qu’est-ce que c’est que ces horaires de travail ??

Et on sait déjà qu’elle va être chiante !

Nicole commence à en avoir marre qu’on la prenne pour une idiote alors que de toutes évidences, il se passe des choses étranges à Purgatory et on ne lui explique rien.

Résiste ! Prouve que tu existes !

J’ai mis là les sous-titres VO, où Wynonna s’interroge sur l’intérêt que Nicole porte à elle et à SA SŒUR (en VF, elle dit juste « nous »). Oui, Wynonna, Nicole s’intéresse surtout à TA SŒUR, espère de bourrique ! C’est cool quand même, elles étaient en train de devenir copines…
Waverly a de son côté un peu de mal à accepter d’avoir tué quelqu’un. Et comprend sur qui a tiré Doc dehors : la sorcière. Comme le résume très bien Steph pour une fois :

Et t’as encore rien vu !

Et pendant que Waverly en apprend plus sur la malédiction de Doc et fait mumuse avec sa salière manuelle pour protéger l’entrée de sa maison (c’est assez hilarant)…

Constance s’amuse avec son épée qu’elle a piquée à Frodon (a priori, il y a un gobelin pas loin, fais gaffe !)

Oh ben oui, créons des zombies, ça manquait d’ambiance dans cette fête justement !

Et Waverly commence enfin à se libérer des apparences et à tout envoyer bouler !! Go, girl, go !

Wave, je crois que t’as paumé une copine ! Bon débarras ! (Cet arrêt sur image est limite criminel, je sais. Désolée, madame.)

Et elle se plaignait de manquer d’invités ?

Je crois que Steph galère un peu avec la situation…

Wynonna aimerait bien que Dolls revienne et lui résume l’affaire sur son répondeur.
Oh la connasse : non seulement, elle emmerde Dolls et veut lui retirer sa mission mais en plus… elle lui a piqué son dîner !!
(Cette chef chiante est étonnamment drôle en fait.)
Puis Waverly lui donne des nouvelles de sa fête…

Un samedi soir classique chez les Earp !

Mais Waverly a un plan. Pendant que Chrissy lui montre qu’elle est sans doute sa seule vraie amie d’enfance, elle sort le crâne de sa cachette.

Mais bon sang, pourquoi t’es restée avec si longtemps ?

Ce que j’adore chez Waverly, c’est qu’elle n’a aucun pouvoir, aucune capacité spéciale – en dehors d’un cerveau performant, ce qui semble déjà un exploit dans cette ville, certes – mais elle est capable de faire preuve de beaucoup de courage et de détermination quand elle s’écoute réellement plutôt que d’essayer de plaire à tout le monde par manque de confiance en elle.

Et pour oser affronter face-à-face, seule, la sorcière qui peut te briser d’un claquement de doigt, il faut un sacré courage !

Heureusement, la cavalerie arrive au bon moment.
Le petit matin arrive enfin. Et Wynonna décide de tout expliquer à Nicole autour d’un bon petit dej…
Puis Nicole et Waverly se font un petit coucou de loin…
Et mon cœur vient de fondre !!
Dolls essaie lui de sauver ses fesses et son équipe en jouant sa dernière carte face à sa chef en manque de preuves…
Et cet épisode se termine sur Doc découvrant…
…la voiture de patrouille de Nicole où était également Wynonna, vide et ensanglantée. Oh, ça sent pas bon, cette histoire !!

Quel épisode ! Dense, riche, bourré de dialogues drôles, de petits détails importants, de relations qui s’approfondissent. Ça y est, la série est installée, on peut vraiment lancer l’intrigue. Les choses deviennent sérieuses entre la recherche du mystérieux septième Revenant serial-killer, la sorcière qui ne pourra pas compléter le squelette de ses deux fils, Waverly qui commence à profondément évoluer, Doc face aux conséquences de son aveuglement à cause de sa vengeance, Dolls poussé à ses limites par ses boss…
On continue avec le 8 !
(Quand j’arrive à en trouver le temps… En plus, je suis en pleine découverte de la saison 2 et c’est… WAOUH !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s