Wynonna Earp 1.08 Review


On enchaîne sur l’épisode 8. Objectif de cette review : être moins longue et moins fournie, j’ai peur d’en mettre un peu trop…

On reprend exactement là où on s’était arrêté dans l’ep 7 : Doc qui trouve la voiture de patrouille de Nicole, vide et ensanglantée. La shérif adjointe et Wynonna ont disparu et a priori pas dans de très bonnes conditions…
Sans doute enlevées par le tueur en série qu’elles recherchaient. Magnifique nouvelle…
Pourtant, Wynonna se réveille dans un lit d’hôpital, avec le docteur de la morgue à son chevet. Personne n’a envie de se réveiller avec un docteur de la morgue à son chevet !! (Parlez-en à Claire Benett…)
De plus, il lui annonce que l’accident l’a rendue paraplégique. Ça commence à faire beaucoup dans une journée…
Mais Wynonna a rapidement des doutes et le fameux docteur a vite fait de dévoiler son jeu…
Quelque chose que j’apprécie dans cette série, c’est qu’on ne perd pas 10 ans dans des subterfuges foireux, les masques tombent vite. Et un médecin qui doit te soigner et te parle de repousser les limites et de faire des choses que les gens réprouvent pour faire avancer la science, ce n’est définitivement pas le genre de médecin qui donne confiance !
Après un discours nous ayant bien convaincus qu’il n’avait pas la lumière à tous les étages, notre gentil docteur laisse Wynonna faire la rencontre de sa gentille voisine de chambre, la copine de Bobo qui avait disparu dans une grande gerbe de sang il y a peu.

Toujours vivante ? J’en serais presque impressionnée…

Doc, qui n’a pas son pareil pour réconforter, raconte à Dolls et Waverly le type d’individu qui a enlevé Wynonna et Nicole. Un certain Jack, amateur de couteaux et de découpages de filles (ça me rappelle vaguement quelqu’un…) que lui et Wyatt ont pourchassé voilà 130 ans. Dolls fait le lien avec le dernier des Sept Revenants qu’ils recherchent. D’une pierre deux coups… à condition de l’attraper.
En partant, les deux anciens rivaux rencontrent Nedley qui leur annonce que Nicole a été retrouvée, blessée mais vivante. Et Nedley aime bien son adjointe alors il demande à Dolls d’attraper son ravisseur et de faire en sorte qu’on ne le retrouve jamais. Et Doc…

…s’il pouvait virer son cheval qui dégueulasse tout le parking, aussi !!

Bethany semble elle très contente de bientôt se faire opérer par le docteur « qui veut repousser les limites ». Wynonna, moins…
La meuf n’a vu qu’un seul médecin et pas une seule infirmière pendant une semaine mais il faut que Wynonna arrive pour lui expliquer que, hey, le Dr Reggie a peut-être passé son diplôme dans la section Tueur en série.
Mais bon, Bethany, elle est un peu comme tout le monde : elle a les pétoches.
Et ce bon vieux Reggie arrive pour « jouer au docteur » avec Bethany. Et chez les tueurs en série, « jouer au docteur » c’est assez littéral. Je ne mettrai pas de capture parce que c’est un peu graphique, un Docteur Maboul en version humaine et éveillée… Adieu, Bethany.
Ce cher docteur a aussi un peu de mal a gérer ses nerfs quand il perd une patiente.
Vu que sa technique révolutionnaire consiste en ouvrir les gens vivants et de leur prélever des organes tout en s’étonnant que ça finisse par les tuer, je ne pense pas trop m’avancer en disant que Wynonna n’a pas intérêt à atterrir sur sa table d’opération.
Nicole, elle, est dans un vrai hôpital, avec des vrais médecins, et veut aider Dolls et Doc à retrouver Wynonna. Nedley, en patron attentionné…
J’adore Nedley !!
Nicole tente de se souvenir de son ravisseur.

Quand c’est un tueur en série qui te dit ça, c’est plutôt une bonne nouvelle. Néanmoins, ce mec a d’évidence très mauvais goût…

Grâce aux souvenirs de Nicole, le trio découvre où doit être caché Jack : dans les anciens tunnels de la Prohibition. Une période que Doc est content de n’avoir pas connue…
Une personne pourrait les renseigner sur ces anciens égouts. Mais il va falloir mouiller la chemise, les garçons…
Wynonna elle continue de taper la discute avec Dr Maboul. Qui veut vérifier qu’elle ne sent toujours pas ses jambes.

Et je ne vous surprends pas en vous disant qu’il ne lui fait pas une pédicure…

Âmes sensibles, vous grincerez forcément des dents durant cette scène… Comme tout à l’heure, j’évite les captures d’écran trop graphiques. Je tiens juste à dire « Waouh, Wynonna, t’es une championne !! ».

A ton avis, connard ? Des électrochocs à une gamine de 12 ans internée parce qu’elle parle des démons qui ont enlevé sa sœur…

Chez Whisky Jim, les garçons vont devoir montrer leurs muscles pour mériter un coup de main.
Et disons que Dolls et Doc n’ont pas exactement la même notion en terme de musculature…
Mais Doc a surtout besoin d’une petite motivation : il découvre que Dolls compte le donner en cobaye aux Badges Noirs. Oups…

Un guerrier entraîné d’un côté, un mec légèrement en pétard de l’autre… Que le combat commence !

Mais Wynonna n’a pas vraiment le temps d’attendre que ces messieurs en finissent avec leurs gros muscles, elle a donc pris les choses en main.
Pas de bol pour Wynonna, Reggie n’était que l’apprenti-boucher…
Au même moment au Fight Club…

Prenez votre temps, les gars…

Les gars, vous voudriez pas régler vos différents après avoir retrouvé Wynonna ? Non ?

Doc finit par gagner… après avoir tué Dolls. Oups, boulette…

Bien évidemment, Dolls n’est pas vraiment mort, il nous cache plein de choses sur ses capacités, celui-là, mais Wynonna risque vite de l’être face à Jack.

Drôle de manière de faire des compliments, tout de même…

T’affole pas, Wynonna, la cavalerie arrive. Bientôt. S’ils ne s’entretuent pas avant…

OK, pour la bromance, on attendra encore un peu…

Mais Wynonna fait bien de taper la causette avec Jack : non seulement elle gagne du temps pour que la cavalerie arrive ENFIN, mais elle y apprend aussi des choses sur son père.
Papa Earp se serait-il acoquiné avec Bobo Del Rey ?
Mais la cavalerie arrive juste avant l’arrachage de cœur…

Ça, on ne peut pas te le promettre : Dolls et Doc ont quelques trucs à régler…

Mais ces deux-là ont un truc en commun, ou en tout cas une même personne dans le cœur. Et quand Dolls explique qu’il a vendu Doc aux Badges Noirs pour sauver Wynonna, forcément, ça change tout. Entre gentlemen, il y a moyen de s’arranger, n’est-ce pas ?
Pendant ce temps, Wynonna fait son boulot d’héritière et se débarrasse du dernier des Sept.
Et Dolls apporte un cadeau à sa chef. Pas Doc. Mais quelqu’un qui l’aidera sans doute à calmer Lucado et à trouver la taupe qui l’espionne chez les Badges Noirs…

Plaisir d’offrir, joie de recevoir…

Bon, OK, on oublie mon idée de faire plus court. Impossible dans un épisode aussi riche.
– Les Sept ont été éliminés
– Papa Earp avait de gros secrets gênants
– Wynonna est douée pour résister à la torture
– Doc n’est plus une cible pour les Badges Noirs
– Il y a une taupe aux Badges Noirs que Dolls veut trouver
– Prochaine étape de Wynonna : Bobo Del Rey, le Big Boss ?
Dense, flippant, des mecs torse nu pour les quelques filles hétéro qui se sont perdues, du sang et des opérations chirurgicales dégueu, une Wynonna qui montre tout le cran qu’elle a tandis que les deux hommes de sa vie font leur coq… Hey mais c’est un très bon épisode que nous avons là !
Et le 9 ? Beaucoup de Wayhaught en perspective !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s