La PMA pour toutes !


Petit rappel de vocabulaire :
PMA : Procréation Médicalement Assistée. Toutes les techniques médicales utilisées pour aider une femme à tomber enceinte. Selon les cas, il y aura insémination artificielle – introduction du sperme, issu du partenaire ou d’un don anonyme, dans l’utérus de la femme en période d’ovulation – ou FIV, fécondation in vitro – implantation dans l’utérus d’embryons obtenus en laboratoire par fécondation d’ovules, prélevés sur la mère ou issus d’un don anonyme, par des spermatozoïdes, issus du père ou d’un don anonyme. Taux de réussite en moyenne de 20%. On compte environ 20 000 à 25 000 naissances par an en France.
Pour le moment, seuls les couples H/F, mariés ou non, y ont droit en France. En Europe, sept pays autorisent les couples de femmes à y avoir recours.
GPA : Gestation Pour Autrui. Une femme appelée mère porteuse va recevoir les embryons fournis par un couple – embryons donc issus d’une FIV, ovules et spermatozoïdes pouvant provenir du couple ou de dons anonymes – et mènera dans le meilleur des cas la grossesse à son terme. L’enfant (ou les enfants) né sera en finalité l’enfant du couple.
La GPA est pour le moment totalement interdite en France. D’autres pays comme le Royaume-Uni ou la Russie, l’autorisent mais chacun selon des règles différentes. Des couples français, hétéro comme homo, y ont néanmoins recours et depuis 2014, il est possible de faire reconnaître les enfants nés de GPA à l’étranger, même si les combats juridiques restent nombreux.

On prend les mêmes et on recommence…
Après les reculades de Hollande sur la PMA pour les couples de femmes et les célibataires en 2013-2014, après l’avis positif mais totalement foireux du CCNE, après les jolies promesses de Macron, après les annonces enthousiastes et donc douteuses de la secrétaire d’état dont tout le monde se fout au gouvernement… voici le moment reculade.
« Pas avant 2018 » « Pas prévu pour 2018 » « Pas une priorité, on doit s’occuper du chômage avant » (ha ha) « Besoin de garde-fous » « On va attendre les états généraux de la bioéthique » « La PMA pose un certain nombre de problèmes » « On va lancer une grande concertation nationale », etc.
Oh oui, chouette, un long débat inutile pour bien permettre aux opposants de recommencer à nous cracher dessus et nous traiter de parents indignes…
Déjà, c’est étonnant (non) tous ces politiques qui confondent allègrement PMA et GPA. Parlant de marchandisation du corps de la femme qui ne serait plus qu’un utérus quand on leur parle PMA. Euh non, pas du tout… Faites au moins semblant de savoir de quoi vous parler, pour changer.
Un ministre nous balance même qu’il y a un risque qu’on se retrouve tous cousins. Le mec ne semble pas au courant que la PMA existe déjà pour les couples H/F depuis quelques dizaines d’années et qu’il y a même 23 000 naissances par an (pas tous nés de don de sperme, certes). Et que justement cette question a déjà été pensée et gérée. Se foutrait-on de notre tronche ?
(Soit dit en passant, cela vient des mêmes qui veulent renvoyer les femmes au foyer pour procréer et s’occuper des mômes H24… Essentialisant les femmes à leur seul statut de mères… Ironie…)

Et on n’a rien appris depuis les horreurs de 2013 : on va continuer d’inviter les réac de la Manip pour tous sur tous les plateaux, on va laisser les anti sortir toute leur propagande puante avec leurs sweat roses et bleus, leurs slogans immondes, leurs allusions nauséabondes. On va leur donner le temps de se réorganiser, de rameuter leur troupe de blaireaux aveugles et fanatisés qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’est une PMA ou une GPA, ne faisant que recracher le discours pré-mâché de leaders prêts à toutes les bassesses pour conserver leur pouvoir.
Les mêmes qui se battent en ce moment pour ramener des croix sur des pots de yaourts dans leur grande lutte contre l’islam et contre une fantasmée christianophobie.

Et derrière qui va encore trinquer ? Qui va prendre dans la gueule toute cette haine, ce mépris, ce rejet, que le gouvernement agite pour mieux planquer les dossiers qui fâchent ? Parce qu’on peut être sûrs qu’autant les manif contre la casse du code du travail vont se faire nasser, gazer et matraquer dans la première demi-heure, autant les moutons roses et bleus vont pouvoir bêler tranquillement leur homophobie dans la rue sans être inquiétés…

J’ai lâché le mot. Homophobie. Oui La manip pour tous et ses alliés sont homophobes.
Je ne les vois pas s’inquiéter des droits des enfants en dehors de ceux des couples homoparentaux. Je ne les vois pas organiser de grands défilés pour les droits des enfants migrants, de ceux qui n’ont pas de toit au dessus de leur tête, de ceux qui ne peuvent pas aller à l’école, de ceux en centre de rétention, de ceux n’ayant pas accès à l’eau. Je ne les vois pas s’inquiéter pour ces mineurs isolés laissés à la merci des prédateurs et des rapaces. Non, là, devant l’horreur de ces situations qui bafouent allègrement les droits de l’enfant tels que décrits par les instances internationales, je ne les vois pas s’indigner, s’organiser. Rien. Sans doute ces enfants ne sont-ils pas assez blancs, pas assez riches, pas assez catho, pas assez utiles à êtres instrumentalisés pour cracher leur haine.
Je ne les vois pas hurler non plus contre les violences sur mineurs, s’organiser pour aider tous les enfants maltraités, abusés, battus par leurs proches. Sans doute parce que ça arrive aussi dans leur milieu si propre, si lisse, si fantasmé, dans les fameuses familles parfaites « Un papa, une maman »…

Eh oui peut-être aussi parce que tous ces gens sont simplement homophobes.
Oui, il faut encore le répéter : être contre le mariage pour tous, c’est de l’homophobie. Etre contre la PMA pour toutes, c’est de l’homophobie. Refuser un droit d’égalité à une minorité sous prétexte de son orientation sexuelle, c’est précisément la définition de l’homophobie. Le désir d’être parent, qu’on pousse tant d’hétéros à ressentir même quand ils/elles ne le souhaitent pas, quitte à les faire culpabiliser et les taxer d’égoïstes immatures, semble être une faute insupportable quand on est homo/bi. Alors que le désir d’être parent n’est aucunement lié à son orientation sexuelle.

Ce n’est pas agréable de se voir traiter d’homophobes ? Parce que vous croyez que c’est plus sympa d’être traité.e.s de malades, de pédophiles en puissance, de pervers.es, de monstres, d’erreurs de la nature, de déviant.e.s, de dangers pour la civilisation ? D’être rejeté.e.s, méprisé.e.s, harcelé.e.s, agressé.e.s, haï.e.s ? De voir son couple, ses amours, traités de paires homosexuelles, de faux amours, d’être poussé.e dans l’ombre, dans le placard, d’être nié.e, invalidé.e ? Vous croyez que c’est agréable d’être terrorisé.e juste parce qu’on est amoureux.se ?
Et il faudrait vous plaindre et vous laisser la « liberté » de nous faire du mal, moralement et physiquement ? Quand tant d’entre nous finissent dans la dépression, le dégoût de nous-mêmes, voire se suicident ?
C’est une blague ??

(Exemples de gentillesses sur twitter, et encore je ne suis pas allée voir sur le hashtag des réac, pour éviter la nausée du matin)

Vous perdrez.
La société avancera, avec ou sans vous. Parce qu’on sera là pour la faire avancer, on se battra pour ne pas revenir en arrière, pour permettre aux femmes de vivre leur vie, de faire leur choix (de grossesse, de carrière, de tout), aux enfants de se créer leur futur selon leurs envies et leurs rêves, aux LGBT de profiter de leurs amours, de leurs plans cul, de leurs couples, de leur vie de famille si ils/elles en souhaitent une.
Les parents homosexuels n’ont pas attendu votre bénédiction pour exister. Ils/elles sont là depuis longtemps. Ils/elles élèvent leurs enfants, nés de précédentes unions hétéros, de projets PMA ou GPA à l’étranger et autres. Vous ne pourrez rien y changer. Nous existons. Malgré tout votre déni et votre mépris pour nos familles.
Nous gagnerons. Mais votre haine et votre rejet vont encore blesser et détruire et cela reste insupportable.
Et honte à ce gouvernement de nous instrumentaliser (encore !) et d’utiliser nos combats, nos familles, nos rêves, nos vies pour faire diversion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s